Nos rêves sont peuplés de nombreux personnages, qu’ils soient connus de nous ou inconnus : amis, collègues, parents, enfants, personnes âgées, personnages célèbres, voisins. Il y aussi les vendeurs du quartier, ou des personnages venus d’un autre temps et d’une autre espace, comme Cléopatre ou des extra-terrestres. Toutes ces figures plus ou moins étranges peuvent même changer d’apparence en un clin d’oeil.

 

Mais que font les personnages dans nos rêves ?

Pour le comprendre, vous devez déjà connaître l’un des principes clés du langage des rêves :

Tous les éléments du rêve sont des aspects de vous-même.

Avec ce principe, les personnages oniriques prennent alors tout leur sens.

Ils représentent votre théâtre intérieur, des aspects de vous-même différents. Oui, nous sommes « plusieurs » personnes en même temps : au mieux, ces aspects de vous sont en accord les uns avec les autres, en bon voisinage, au pire, ces aspects se contredisent, vous agressent, ou même vous font la guerre et vous torturent. L’auto-sabotage côtoie le soutien bienveillant.

Tout ça est en vous ! Que de monde me direz-vous !

Les personnages de vos rêves sont vos multiples « MOI ».

Là où les rêves sont extraordinairement aidant, c’est qu’ils vous montre précisément vos multiples « moi » qui se côtoient.

Supposez que vous vouliez faire le tour du monde et que vous hésitez. Pourquoi hésitez-vous ?

Parce que cette aventurier.e en vous qui aspire à explorer le monde n’est pas tout seul à décider. Il y a le père ou la mère de famille en vous qui est censé s’occuper de ses enfants et rester au foyer, il y a celui ou celle qui travaille pour ramener de l’argent et qui s’inquiète de manquer de ressources financières si il/elle quitte son poste, il y a le parent intérieur qui dit qu’il faut être raisonnable parce que ce pourrait être dangereux, il y a l’enfant intérieur qui n’a qu’une chose en tête, ne faire que ce qu’il veut et s’amuser, il y a aussi celui/celle qui a peur de l’inconnu et qui s’agrippe à ce qu’il connaît…

Et le rêve pourrait bien créer un scénario qui mettrait en scène tout ce monde en vous. L’histoire semblerait absurde, bien sûr, Pourtant, elle serait le reflet exact de ce qui se passe en vous alors que vous aimeriez faire ce fameux tour du monde.Vous sauriez grâce au rêve quel est le meilleur choix pour vous car vous verriez clair avec vos contradictions.

Par exemple, si dans le rêve, votre aspect « travailleur et inquiet de l’avenir » a un comportement agressif, ou absurde, et que l’aventurier et joyeux, léger, ou qu’un vieil ami oublié avec qui vous avec fait votre premier grand voyage et qui surgit dans vote rêve pour vous offrir un billet d’avion. Dans ce cas, vous êtes invité par votre monde intérieur à suivre votre aventurier intérieur.

Si cet aventurier au contraire a un comportement incohérent ou dangereux,  par exemple s’il vous conduit en voiture vers une destination inconnue et qu’il roule comme un fou à toute vitesse sans écouter vos inquiétudes, alors, attention : ne vous emballez pas autant pour votre projet, votre fougue et votre enthousiasme ne sont pas adaptés aux conditions de votre vie actuelle. Prenez le temps d’y penser et de construire votre tour du monde mais calmez votre impatience.

Le rêve est souvent plus clair que vous ne le pensez, et très précis dans ses conseils.

 

Le rêve est le meilleur moyen pour vous connaître et de trouver l’harmonie et l’Unité intérieure.

 

 

Rassembler vos aspects éparpillés et contradictoires est le secret de la sérénité.

Après avoir observé vos divers aspects du rêve (faites la liste), vous allez les rassembler, les réintégrer, les amener à coopérer les uns avec les autres. Je vous propose pour cela un exercice très efficace que vous pouvez dès à présent mettre ne place quand vous avez un rêve.

 


ACTION

 

  • Notez vos rêves
  • Observez les personnages de votre rêve (faites en la liste par écrit) : Combien de « moi » se côtoient dans votre scénario ? Comment sont-ils ? (vieux, jeunes, dynamiques, passifs, agressifs, etc.). Comment réagissent-ils avec vous ? Est-ce qu’ils vous entravent, vous freinent, ou bien vous soutiennent-ils ? Sont-ils cohérents ou incohérents?
  • Ensuite, fermez les yeux, et imaginez un autre scénario, un autre dénouement : par exemple, vous trouvez un accord pour que les personnages s’entendent, ou vous interrogez un des personnages pour lui demander ce dont il a besoin (s’il est malheureux par exemple) ou vous interrogez le plus sage d’entre eux pour lui demander de vous donner un conseil… S les acteurs de votre rêve sont des « méchants », vous pouvez demander l’aide d’un « gentil » pour changer la situation.
  • Ecrivez ce nouveau scénario à la suite de votre rêve.

En faisant ainsi, vous rassemblerez vos divers « moi », et si vous persistez, vous verrez que vos rêves changeront très vite, les personnages en particulier seront cohérents et positifs, ce qui sera le signe d’une profonde transformation en vous.

Portrait de Marielle Laheurte

Abonnez-vous à ma newsletter !

Et ne manquez aucun article

Vous êtes bien inscrit !