Aimez-vous les siestes? Moi, j’adore! Une habitude que j’ai gardée de ma vie au Vietnam. Là-bas, après le déjeuner, les bureaux se transforment en dortoirs, les tables de travail en oreillers ou le sol en matelas. Dans les marchés, les chaises de transat sont dépliées et les empilements de tissus font office de lit. Débordants de vitalité  jusque-là, les Vietnamiens se posent et se reposent.

 

Des bénéfices extraordinaires pour le corps et l’esprit

La sieste est un des moyens les plus simples et naturels pour gérer notre stress. Détente du corps, détente du cerveau, bulle de ressourcement, relâchement émotionnel, bref, que du bonheur. Elle améliore la mémoire, facilite l’apprentissage et bien plus encore, De nombreuses études l’ont prouvé : l’effet d’une sieste de 30 minutes est supérieure à celui de la ­caféine, selon une étude menée par la Clinique du sommeil à Bordeaux, publiée en 2007. Dans une autre étude menée au Centre du sommeil et de la vigilance, il a été observé que le manque de sommeil chez des sujets en bonne santé augmentait également la sensibilité à la douleur, mais qu’à la suite d’une sieste de 30 minutes, cette hypersensibilité n’avait plus d’effet.

En faisant des siestes, vous aurez donc plus d’énergie, vous vous sentirez plus détendu, et vous aurez aussi moins besoin de dormir si longtemps la nuit.

En fait, il en va de notre équilibre physique et psychique ! Le corps n’est pas fait pour veiller si longtemps sans détente et repos, ni pour dormir si longtemps la nuit et entrer dans un état presque comateux. Dormir moins la nuit, plus souvent en journée, équilibrerait nos journées. Ce qui fatigue le plus n’est pas les efforts physiques, mais les soucis, ls ruminations, l’agitation intérieure.

 

Un retour à Soi essentiel

Dormir ne sert pas seulement à nous reposer. C’est le moyen le plus naturel pour nous déconnecter de la « matrice », et rejoindre d’autres dimensions. Que ce soit consciemment ou inconsciemment, nous vivons des expansions de conscience lorsque nous dormons, détachés du corps si lourd et dense et des résistances du mental inquiet.

Imaginez que vous êtes sous l’eau, en apnée : vous avez besoin de remonter à la surface régulièrement pour tenir plus longtemps sous l’eau, n’est-ce pas ? La sieste est cette bulle d’air.

Et si vous considériez vos états de sommeil comme un retour ? Car ne serait-ce pas la vie physique le véritable rêve? Le cordon ombilical avec le vrai JE SUIS est toujours là, et dormir permet de revenir à Soi. En revenant régulièrement à notre état de pure conscience, en journée aussi, nous pouvons garder le lien précieux entre le monde physique et le monde intérieur. Non, nous ne sommes pas seulement des êtres physiques ! Même si nos vies absorbées par le monde extérieur nous font oublier ce que nous sommes vraiment, en réalité, nous sommes de pures consciences et non seulement des corps en action.

Dali, Edison, et bien d’autres créateurs et génies utilisaient les siestes comme un outil, soit pour ramener des idées géniales, soit pour trouver des solutions à des problèmes. Il est dit que Léonard de Vinci dormait 20′ toutes les 4 heures. Le secret de son génie ? Teléchargeait-il ses idées et ses inspirations créatrices lors de ses siestes ? Je le crois ! D’ailleurs, les rêves les plus intenses émergent souvent à l’issue d’une sieste, sans parler des rêves lucides.

 

La sieste, tout un art !

En fait, la sieste la plus efficace ne doit pas vous emporter dans un sommeil profond, mais plutôt dans une sorte de somnolence profonde : le corps dort, tandis que l’esprit voyage, un peu comme dans un état hypnotique.

 


ACTION

  • Réglez votre réveil sur 20′ ou 30′
  • Je vous conseille de poser une question si vous avez des préoccupations particulières, de demander une aide. Vous noterez ensuite au réveil toute les idées qui émergent, et vos rêves bien sûr.
  • Assis ou allongé, le corps détendu, laissez vous somnoler doucement, comme si vous flottiez dans un état de rêverie. Sentez que votre corps dort, même si votre conscience est présente.
  • Si vous vous endormez, c’est très bien, mais il est mieux de sentir que votre corps dort tandis que vous flottez. Avec de l’entraînement, vous y arriverez. Cet état de conscience ressemble à celui des états hypnotiques, mais non dirigé.
  • Si vous voulez tester les astuces de Dali ou Edison, alors tenez un objet métallique dans les mains, installez assis (et non couché) et lorsque vous commencerez à vous endormir, l’objet tombera par terre et vous réveillera. C’est alors que les idées surgiront,
  • Au réveil, notez : vos idées, vos impressions, vos rêves.
  • Etirez-vous, b-aillez, et retournez à vos occupations rafraîchi et détendu.

A faire SURTOUT si vous êtes stressé ! Ne vous dites-pas : j’ai trop de travail, je n’ai pas le temps pour une sieste, etc Car c’est justement la sieste qui vous permettra d’agir avec plus de concentration, de vitalité et d’efficacité et … de travailler moins !

Je vous souhaite une bonne sieste !

 

 

Portrait de Marielle Laheurte

Abonnez-vous à ma newsletter !

Et ne manquez aucun article

Vous êtes bien inscrit !