« Ce que tu ne fais pas détermine ce que tu peux faire ».
Tim Ferris.

EN CES TEMPS DE CONFINEMENT, je sais que pour beaucoup d’entre nous, les todo listes s’allongent puisque nous avons la tendance étrange de vouloir à tout prix remplir notre temps, surtout le « libre ». C’est comme les placards, tant qu’il y a de la place on entasse.

Pourtant…

Avez-vous déjà ressenti une légèreté et un soulagement immense après avoir vidé un placard ? Ou après avoir décidé de ne plus vous obliger à faire quelque chose que vous faites depuis trop de temps alors que vous n’y trouviez aucun plaisir ?

Allégez votre vie et gagnez du temps avec la not-to-do liste

Éh bien, avec la no-todo liste, un soulagement et un allègement incroyable. En fait, elle devrait être établie en priorité, avant la todo liste.

Avec elle, fini l’éparpillement, fini le temps perdu à regarder des vidéos sans intérêt sur Facebook, ou encore à répondre au téléphone (numéro inconnu) quand vous êtes concentré sur l »écriture de votre blog.

Créez du temps LIBRE avant tout !

Ah, le temps libre, la liberté, avoir le choix de ne rien faire ! Un luxe, n’est-ce pas? Mais enfin… Qui décide de votre  temps? Les listes ou vous? Qui est le maître ?

Le pire, c’est que c’est vous qui vous imposez cela, personne d’autre. Il faut, je dois… Non, reprenez le pouvoir !

Comment faire votre no-todo liste

Sachez que cette liste, une fois dressée est durable, voire permanente ! Pas comme les todo listes…
ÉTAPE 1 : répondre à cette question : qu’est-ce qui me fait perdre du temps ?

Ce sont surtout les petites actions répétées au cours de la journée, les automatismes et vieilles mauvaises habitudes qui envahissent notre vie comme le vieux meuble de cuisine qui prend tant de place et qu’on ne voit même plus.

En fait, les détails sont énergivores et chronophages : consulter vos mails 100 fois par jour, saisir ton téléphone 200 fois par jour pour vérifier si vous avez reçu des likes, vérifier la météo ou l’actualité matin et soir ; s’arrêter dans un magasin alors que vous n’avez besoin de rien  et que vous aviez pourtant décidé de rentrer directement chez vous, etc.

Et c’est dans votre tête qu’il y a le plus de choses à trier : vos pensées inutiles ! Les ruminations sur ce que vous devriez faire, sur ce que vous n’avez pas fait, sur des problèmes qui n’existent pas encore, les pensées parasites qui n’apportent rien…

Bref, vous prendre la tête est une perte de temps et d’énergie énoooorme !

ÉTAPE 2 : Notez ce que vous ne voulez plus faire

Soyez précis et concret ! Étendez la no-todo liste à tous les domaines de votre vie.

  • Je ne consulte te les réseaux sociaux qu’une fois par jour à … heure et durant 15 minutes
  • J’éteins mon téléphone quand je mange
  • J’arrête tous les écrans à 22 heures
  • Quand je travaille sur (préciser), je ne réponds à aucun appel
  • Je ne travaille pas entre entre 12 heures et 15h
  • Je ne réponds pas au mails de mon patron après 18h30 et le we
  • Je ne consulte aucun mail avant 16h
  • Je supprime toutes les notifications
  • Je n’achète rien de superflu (faire la liste
  • Je ne parle pas plus de … minutes au téléphone avec… (les bavards qui prennent du temps et n’écoutent qu’eux même) ou mieux, je ne réponds plus à …
  • Je me désabonne de …
  • Je ne fais rien le dimanche matin en dehors de …

Vérifiez ensuite : combien de temps gagnez-vous sans tout cela à faire ? NE vous sentez-vous pas plus allégé ?

Commentez, et partagez votre no-todo liste avec moi !

 

 

Abonnez-vous à ma newsletter !

Et ne manquez aucun article

Vous êtes bien inscrit !