Savez vous que vous pouvez interroger vos rêves pour résoudre vos problèmes ou pour prendre les bonnes décisions?

Une ancienne pratique : l’incubation des rêves

Même si interroger vos rêves peut vous sembler étrange, cette pratique existe depuis la nuit des temps.

Les Grecs de l’antiquité allaient dormir dans des temples pour y rêver, notamment au temple d’Asclépios. Au matin, des prêtres interprétaient les rêves. Ils les considéraient comme des messages divins. Les Egyptiens, les Chinois aussi interrogeaient leurs rêves et pensaient que leurs messages venaient des Dieux. Tous les chamans utilisaient l’état de conscience du rêve pour ramener des informations auxquelles ils ne peuvent avoir accès à l’état de veille, pour guérir, pour prévoir l’avenir. Comme les Amérindiens par exemple.

Interroger les rêves, ou l’incubation était une pratique répandue et un rituel sacré.

 

L’incubation se pratique encore

Aujourd’hui de nombreuses cultures pratiquent l’incubation. La Chine par exemple, lors de pèlerinages en montagne, et aussi des peuples d’ Amazonie, comme les  Indiens Achuar et Huaorani qui partagent leurs rêve chaque matin au lever du soleil. On a beaucoup parlé aussi des Senoïs de Malaisie aussi dans les années 70, et des Aborigène d’Australie avec le mythe du rêve.

Imaginez le matin, au lever du soleil, tous les membres de la tribu se rejoignent dans un espace sacré, et racontent leurs rêves. Ils considèrent que les rêves de chacun peuvent éclairer et apporter des réponses à la communauté entière. Pour eux, le rêve est un moyen de résoudre des problèmes, de prévoir l’avenir, et de se connecter avec les ancêtres et au delà à tout l’univers.

En Afrique également, dans certaines traditions, les voyants, appelés dingaka, utilisent les rêves pour prévoir l’avenir, pour trouver des objets perdus, et même pour résoudre un crime.

Imaginez

Le matin à l’aube, nous autres, entre voisins, entre membres de la même famille, entre habitants de la même ville, nous nous retrouvons pour partager nos rêves. Une fois interprétés, nous décidons de suivre leur conseil, et nous agissons, individuellement et collectivement en accord avec le message reçu.

Le monde serait bien différent, n’est ce pas ? Qui sait, un jour, peut-être les politiciens gèreront les crises en suivant les conseils de leurs rêves !

 

Un phénomène universel

Non, il n’y a pas que les chamans ou les anciens qui peuvent atteindre ces états de conscience collectifs. Chaque nuit, vous aussi vous pouvez accéder à des informations inouïes. Chaque nuit, vous vous connectez au champ quantique, rempli d’informations, le même champ d’énergie qui contient tout ce qui existe.

Là, vous avez accès à toutes les probabilités, à tous les possibles. Le champ est infini. Vous pouvez accéder à cet espace phénoménal durant les états de conscience modifiés, comme la méditation, ou l’hypnose. Le rêve en est une des portes les plus directes.

Dans mon accompagnement thérapeutique, j’utilise autant les deux :

  • les rêves reçus la nuit, qui me permettent de comprendre le problème, la cause et la solution de ceux qui viennent me consulter
  • et les rêves éveillés, que j’appelle les voyages multidimensionnels ou quantiques, effectués en état de conscience modifié. Ce sont les mêmes états dans lesquels voyageaient et voyagent encore les chamans d’hier et d’aujourd’hui.

Tout le monde peut accéder à ces dimensions car nous sommes des êtres multidimensionnels.

Chacun à son rythme, nous retournons dans ces états multidimensionnels qui sont notre essence. Quand il est temps, quand vous avez parcouru un certain chemin, vécu diverses expériences, à un moment donné, vous sentez que l’exploration de l’existence doit aller plus loin. Des frontières s’ouvrent et vous sentez que c’est le moment de réouvrir vos potentiels multidimensionnels.

Le temps du rêve

Il est justement le temps, plus que jamais. Là est ma mission : réhabiliter le rêve au coeur de vos vies, vous rappeler votre nature multidimensionnelle, vous ouvrir les portes de qui vous êtes vraiment. Et collectivement, avec les rêves, je voudrais ramener chacun à s’inscrire dans la collectivité pour que nous puissions créer ensemble un monde plus harmonieux, plus cohérent avec qui nous sommes vraiment.

Tout commence toujours en rêve. Alors rêvons ensemble !

Parce que nous rêvons tous, c’est universel, et c’est là où nous pouvons nous rejoindre. Et puis les rêves sont notre propre parole, notre propre sagesse, nous devenons autonome avec eux. Nous ne nous laissons plus influencer par le monde extérieur, par ceux qui voudraient nous conformer à leurs visions.

Cela ne veut pas dire que les rêves vous disent ce que vous voulez entendre. Au contraire. Souvent, les rêves nous remettent en cause, très fermement, mais toujours avec bienveillance. Ils nous montrent nos ombres en même temps que nos lumières. Ce que nous ne rejetons, ne que nous ne voulons pas voir, est montré en rêve. Le plus et le moins. Et aussi nos potentiels et nos talents dormants.

En interrogeant vos rêves, vous entrez en dialogue avec la partie de vous qui sait ce qui est bon pour vous. Vous êtes guidés fermement, mais avec amour et sagesse.

 

Deux études récentes confirment l’intérêt de questionner ses rêves

 

1. Deirdre Barrett, une psychologue, chercheuse de l’Université de Harvard, a demandé à des étudiants d’interroger leurs rêves sur un seul problème durant une semaine avant de s’endormir.

À la fin, les participants ont évalué que 36% de leurs rêves avaient donné des réponses à leurs problèmes spécifiques. Une proportion considérée comme hautement significative pour les chercheurs.

Mais, j’ose affirmer plutôt 100%… 100% des rêves répondent aux questions, quand nous savons les interpréter. Même si les symboles ne semblent avoir aucun rapport avec la question, il répondent avec leur « logique ».

Un exemple : une femme hésitait à accepter un nouveau poste. Elle a rêvé qu’elle mangeait un excellent plat de spaghettis, avec des personnes très sympas dans un tout petit restaurant. Le rêve lui montrait qu’elle serait bien nourrie en prenant ce poste, financièrement et culturellement, ce serait un bon gagne-pain, et ce serait aussi convivial, agréable. Elle avait hésité car elle craignait de travailler dans une trop grande structure, et elle était timide.  Avec ce rêve elle savait que l’ambiance serait plus intime qu’il n’y paraissait. Et qu’elle apprécierait y travailler. Ce fut le cas.

2. Une autre étude récente menée par deux psychologues Gregory White and Laurel Taytroede l’Université nationale de Californie, a montré que placer vos problèmes dans un «incubateur de rêves» vous aide à les résoudre.

Ils ont réparti 96 étudiants en deux groupes : ceux qui utilisent l’incubation des rêves ‘en se concentrant sur leurs 10 problèmes les plus urgents et ceux qui utilisent une technique de relaxation avant de s’endormir.

Sur une période de 10 jours, les incubateurs de rêves ont rapporté que leurs problèmes étaient plus faciles à résoudre ou s’étaient améliorés, alors que le groupe de relaxation n’a rapporté aucun changement. Il a été constaté aussi une baisse progressive de l’anxiété et de la dépression.

Les psychologues ont conclu que « quelque chose dans le processus du rêve lui-même peut conduire à une amélioration du problème». Ils ont pensé également que l’examen attentif et répété des problèmes entre en compte dans ce résultat.

 

Des expériences oniriques collectives

J’aimerais aller plus loin, en m’inspirant du modèle des cultures amazoniennes, qui placent le rêve au centre de la vie collective.

Mon rêve… serait que le rêve reprenne place dans notre culture moderne, à la fois individuellement et collectivement. Je voudrais créer des expériences oniriques collectives, pour obtenir des réponses et que tout nous suivions les conseils avisés des rêves, pour créer un monde aligné à nos natures profondes, dont l’essence est identique pour tous selon moi.

Dans ces expériences que je mène, chacun pose la même question, sur un problème collectif, et nous prenons compte des réponses de chacun pour envisager des actions communes.

 


ACTION : Comment interroger vos rêves ?

Alors, si vous aussi, vous désirez utiliser les rêves pour résoudre vos problèmes, et si vous voulez un jour participer à une de mes expériences oniriques, voici mes conseils pour les interroger :

 

1. Le soir, avant de vous coucher

  • Notez votre question sur une feuille ou mieux, dans votre journal onirique. Soyez précis, clair, simple.
  • Posez la question comme vous la poseriez à un ami, ou à votre guide intérieur. Parlez-lui, faites de cette question un dialogue, et soyez certain qu’il vous répondra (ça je vous le garantis)

Par exemple : Comment résoudre le conflit avec mon conjoint ? Que puis-je faire pour aider mon fils déprimé? Est-ce que c’est une bonne idée pour moi d’accepter ce poste? Donnez-moi une idée pour mon livre? Qui suis-je? Quelle est ma mission de vie? Est-ce juste pour moi de changer de ville? …

 

2. Méditez cette question pendant quelques minutes

  • Imaginez les conséquences positives pour vous quand ce problème sera résolu. Que ferez-vous? Comment vous sentirez-vous? Que se passera-t-il de différent dans votre vie?
  • Puis imaginez les conséquences positives pour les autres, vos proches et jusqu’à la collectivité. Demandez que la résolution de votre problème, même s’il s’agit d’un conflit avec votre pire ennemi, amène aussi des bienfaits à l’autre. Tout le monde doit être gagnant gagnant.

 

3. Ensuite, relaxez-vous, méditez.

  • Vous pouvez écouter si besoin ma méditation pour mieux dormir et mieux rêver. Vous la trouverez sur ma chaîne You Tube.
  • Faites de ces incubations un acte sacré. Ritualisez-le. Les rites sont là pour ancrer nos actes et nous amener à être entièrement présent.

4. Le matin, ne vous levez pas trop vite.

  • Vous venez de revenir d’un voyage lointain, multidimensionnel. Prenez le temps, encore allongé, de vous rappeler votre rêve ou vos rêves, puis notez vos rêves immédiatement dans votre journal onirique. Si vous n’avez pas reçu de rêve, notez vos impressions, votre humeur du matin, les idées qui jaillissent. J’ai toujours des idées nouvelles  à mon réveil, un peu comme si le réveil était le moment où je télécharge les informations de la nuit.
  • Relisez le rêve deux fois au moins pour accueillir toutes les pensées, idées, intuitions reliées à la question. Je ne parle d’analyse mentale mais d’émotions, de ressentis, d’intuition. Ne passez pas de temps à réfléchir dessus. Faites confiance à votre intuition.
  • Notez vos idées à la suite du rêve.

Posez la même question sur plusieurs jours, 5 jours minimum, afin de recevoir des confirmations et de nouveaux éléments.

Les rêves répondent toujours

En fait, les rêves vous montrent divers aspects de la question posée : par exemple ils vous révèleront les causes du problème, puis les potentialités de votre situation, ou ils vous alerteront sur des obstacle dont vous n’êtes pas conscient, ou encore ils vous révèleront vos croyances limitantes qui sous tendent le problème, ou bien ils vous donneront des éclairages inédits et des solutions précises.

Vous verrez, l’expérience est fabuleuse. Avec les rêves, vous vous sentirez de plus en plus confiant, car vous saurez intimement que vous êtes accompagné par une sagesse qui sait tout de vous.

Nous avons toutes les réponses là, en rêve et aussi en état de conscience modifié, par l’état de rêve est un état très profond de conscience modifiée. Toutes les réponses sur tous les sujets qui nous préoccupent sont en nous. Moi, ce sont les rêves qui m’ont amenée à ce métier pour les faire connaître au plus grand nombre. Ils m’ont conseillée pas à pas, ont répondu à mes questions, m’ont poussée là où je n’osais pas aller.

D’où ma devise : mon seul maître sont les rêves.

 

Apprenez à interpréter les rêves pour bénéficier de leurs conseils

Je vous conseille bien sûr d’apprendre l’interprétation des rêves, pour devenir autonome, créer un dialogue direct avec votre monde intérieur, et ne rien manquer des messages de vos rêves. C’est pourquoi j’ai créé un cours en ligne pour vous permettre d’accéder à ce langage extraordinaire. Vous pouvez aussi lire mes deux lives où j’explique comment interpréter les rêves.

Et puis si vous voulez que je vous interprète un rêve ou plus, ou être accompagné régulièrement par vos rêves, appelez-moi pour prendre rdv.

Abonnez-vous à ma newsletter !

Et ne manquez aucun article

Vous êtes bien inscrit !