Une pratique très ancienne et répandue

Des rêves qui répondent à (toutes) vos questions ? Oui, même si cela semble fou ou trop beau pour être vrai : les rêves répondent à vos questions. D’ailleurs, ce n’est pas nouveau, les Anciens le savaient déjà.

Questionner les rêves est une pratique connue depuis au moins l’Antiquité, en Grèce notamment, dans les sanctuaires dédiés à Asclépios Dieu de la médecine ET des rêves (oui, les rêves sont thérapeutiques) et aussi dans de nombreuses autres civilisations comme en Chine ou en Egypte entre autres. Même aujourd’hui, la Chine pratique le questionnement des rêves, dans des tempes dédiés à cette pratique. Associée à des cultes ou des prières, l’incubation a revêtu et revêt encore un caractère sacré, que les prêtres ou les moines interprètent comme des oracles ou des messages divins.

Plus besoin d’aller dans un temple en haut d’une montagne pour poser vos questions et recevoir des réponses. Votre sage est en vous. Toujours là pour vous éclairer,  il vous montre le chemin grâce aux rêves.

Bien sûr, il est nécessaire d’interpréter le rêve pour en comprendre la réponse. Même si je décrypte les rêves depuis près de 20 ans, quand je me retrouve en face de rêves incubés, je suis toujours impressionnée par la justesse, la subtilité et la profondeur des réponses reçues.

Posez toutes les questions que vous désirez

Votre monde intérieur vous connaît parfaitement. Même le meilleur psy de la planète ne saura pas vous conseiller aussi bien que votre rêve. Donc, avant de demander conseil à qui que ce soit, écoutez en premier lieu vos rêves.

Voici quelques exemples de questions (ne vous limitez pas !)

  • Que puis-je faire pour aider mon conjoint déprimé ?
  • Que dois-je comprendre à mon accident de voiture ?
  • Est-ce une bonne idée de demander une mutation ?
  • Quel est le sens de ma vie ?
  • A quoi servent les rêves ?
  • Est-ce bon pour moi de fréquenter cet homme ?
  • Comment gérer mieux mes finances ?
  • Qui suis-je ?
  • Comment mieux accompagner mon enfant ?
  • Comment ne plus me disputer avec ma mère ?

Mes conseils

  1. Avant de vous endormir, réfléchissez à la situation qui vous préoccupe. Le mieux est de noter dans un carnet le contexte de votre vie, et tous les aspects de votre question.
  2. Notez la question : soyez le plus clair et précis possible.
  3. Relaxez-vous, et remerciez votre monde intérieur pour la réponse à vos questions
  4. Décidez de vous souvenir du rêve au matin : dites-vous le soir cette phrase avec conviction, et enthousiasme : je décide de me souvenir de mes rêves au matin et de les noter facilement.
  5. Et dormez…
  6. Au réveil, notez le rêve ou tout ce qui se présente à votre esprit si vous ne vous souvenez pas de votre rêve. (voir l’article : comment se souvenir facilement de vos rêves)

N’hésitez pas à insister sur plusieurs jours ! J’ai interprété ainsi des séries de rêves qui ont répondu à une seule et même question. C’est extraordinaire pour obtenir divers points de vue sur un même sujet.

COMPRENDRE LE RÊVE

Evidemment, il faudra interpréter pour en comprendre la réponse. Mais faites confiance, même si vous ne voyez aucun lien avec votre question, le rêve vous donne toujours une réponse.

Appuyez-vous sur les articles du blog ou mes livres si besoin, ou contactez-moi pour une interprétation.

Exemples de rêves incubés

Voici un exemple de rêve incubé que j’ai reçu alors que je me demandais à une époque si je devais accepter une proposition de travail après mon Vietnam.

Je me trouvais dans un restaurant avec d’autres personnes très sympathiques. Je mangeais des pâtes. C’était bon, nourrissant.

Le rêve me disait que ce travail me « nourrirait » de manière substantielle et riche, et que le cadre serait agréable pour moi, avec des rencontres chaleureuses. Ce qui fut le cas.

Un autre rêve incubé par une jeune femme étudiante : dois-je devenir professeur des écoles ? Cette femme envisageait de devenir institutrice car elle adorait enseigner aux enfants et voulait contribuer à leur épanouissement. Le rêve était formel : c’était non !

Elle visitait un appartement au dernier étage, et dans cet appartement étroit se trouvait un bébé girafe magnifique, loué avec le lieu. Elle était tentée mais a compris que cette girafe ne pourrait pas être heureuse puisqu’elle allait grandir et finir par être contrainte et coincée dans cet espace.

Une girafe est sauvage, libre, elle gambade ! Elle représentait un aspect de cette jeune femme, créative, libre, pleine de vie, la tête dans les étoiles… L’appartement en étage était l’image de l’éducation nationale, éloignée de la vie naturelle et spontanée, aux structures trop limitées par rapport aux potentiels de cette rêveuse. A un autre niveau, la girafe peut aussi représenter les enfants « enfermés » à l’école…. Bref, au début elle aurait pu s’accommoder de son métier, mais elle aurait finalement souffert des limites que ce cadre lui imposait. Je ne rentrerai pas dans les détails de l’interprétation ici, tant le rêve est riche. Suite à ce rêve, cette jeune femme a changé de voie et a découvert un nouveau chemin qui lui allait parfaitement bien : elle a décidé de devenir art thérapeute ! Ainsi, elle pouvait concilier son côté créatif, sa passion de l »enseignement, et son amour pour les enfants.

Allez, encore un exemple de rêve incubé, il est pour les parents.

Comment aider mon enfant qui déprime ? La maman a rêvé tout simplement d’un grand sourire… Avez-vous deviné le message de ce rêve ? Oui, bien sûr ! Le rêve lui conseillait de garder le sourire, de manifester sa joie plutôt que son inquiétude, de rester positive (elle avait tendance à dramatiser). C’est ainsi et non en s’inquiétant qu’elle a pu rassurer son enfant et le ramener par contagion à aller de mieux en mieux. Un petit rêve pour un grand message !


Action du jour

Ce soir, et durant plusieurs jours, posez une question à vos rêves et notez-les. Et si vous doutez de votre interprétation, appelez-moi ! 

Portrait de Marielle Laheurte

Abonnez-vous à ma newsletter !

Et ne manquez aucun article

Vous êtes bien inscrit !